Écritures contemporaines 

Najoua Darwiche pose comme socle de son travail de création la recherche du mélange entre conte traditionnel et écriture contemporaine.
Dans "Celle qui ne savait plus rêver", sa première création plateau, elle s’est inspirée de l’épopée perse : «Le pavillon des sept princesses» de Nézami, l’un des deux grands livres d’histoires du Moyen-Orient avec les Mille et une nuits, en le confrontant à son chemin de vie personnel et à son écriture contemporaine, pour répondre eux questions suivantes : «Qu’est-ce qui me construit?», «Qu’est-ce que je porte en moi des générations qui m’ont précédée ?»

Ce spectacle, qui questionne la construction intime et notre rapport à la transmission intergénérationnelle, est le premier chapitre d’un tryptique dédié à la recherche d’identité.

CELLE QUI NE SAVAIT PLUS RÊVER  

Autofiction d'une jeune femme d'aujourd'hui

Chapitre 1

Lou est une petite fille qui agite sa baguette magique
Lou est un prince chasseur de biches
Lou est un roi insatiable 
Lou est une reine qui attend
Lou est un père devant son poste à cassettes
Lou est une grand-mère assise au bord du lit

Lou est cette jeune femme de 20 ans qui avale la nuit à grandes gorgées, qui plonge dans le cœur vibrant de la ville, court avec sa meute, se nourrit de plaisirs éphémères et danse jusqu’au matin...

Elle cherche à tout prix à retrouver la magie de son enfance.

Ce goût de paradis qui s’est évanoui, ce jour là, de l’autre côté de la mer...


Tel un puzzle où chaque pièce s’emboite progressivement, «Celle qui ne savait plus rêver» est une quête sensible qui redonne sa place au rêve et à l’imaginaire.

Ecriture et interprétation : Najoua Darwiche - Mise en scène et collaboration à l'écriture : Anne Marcel.

Création Lumière : Guillaume Suzenet - Collaboration sonore : Clément Richard

Production et diffusion : Le Mur du Songe - La Javanaise.

Co-production et soutiens : Théâtre des Carmes André Benedetto, Le Nombril du Monde, La Cie du Cercle, Le Moulin du Marais.

Public : Tout public à partir de 12 ans. Durée : 1h00

Création prévue

Saison 2022-2023

ARABE

Chapitre 2

" Et si mes parents n'avaient pas quitté le Liban en 1982 ?

Et si j'étais née à Beyrouth ?

Et si je pouvais remonter le temps ?

Avant l'invasion israélienne, avant la guerre civile de 1975, avant la famine du Mont-Liban.

Est-ce que je sentirais l'odeur des orangers en arrivant aux portes de Saïda ?

Et si je remontais encore plus loin..."

 

Conteuse Franco-libanaise, Najoua Darwiche est née en Provence, dans le sud de la France. Un bout de corps ici, un autre bout là-bas.

Dans cette création, elle déroule les fils de sa propre histoire, une histoire imprégnée de contes merveilleux et de parfums d'Orient; et elle se questionne sur ce mot "arabe" et l'imaginaire qu'il génère des deux côté de la Méditerranée.

Issu d'une première approche de travail appelé "Point de fuite", ce spectacle part en écriture sur la saison 2020-2021.

Interprétation : Najoua Darwiche. Collaboration artistique : Jihad Darwiche.

Equipe artistique et technique : en cours.

© Photo Entête WeGo Prod