Artiste professionnelle, conteuse et autrice franco-libanaise, issue d’une longue lignée de conteurs, Najoua Darwiche puise son inspiration dans les contes traditionnels, les textes contemporains et développe sa propre écriture. Elle se passionne avec la même force pour les formes légères, comme les récitals de conte, et les formes plus scénographiées, destinées au plateau.

 

 


Depuis qu’elle a créée son premier spectacle « Pas chassés sur la courbe du monde » en 2014, elle se produit dans les festivals et théâtres de la scène francophone et internationale, notamment : L’Olympia à Paris (en première partie d’Aldebert-Enfantillages 2), le festival La Cour des Contes en Suisse, le festival Interculturel de Conte de Montréal, le Printemps de Bourges, le festival des Arts du Récit à Grenoble, le théâtre des Carmes à Avignon, le festival Mantsina à Brazzaville au Congo, le festival du conte et du monodrame de Beyrouth au Liban, la Scène Nationale de Mâcon, le théâtre du Chevalet à Noyon, le théâtre 13 à Paris, le festival Arabesque à Montpellier…

Nourrie par les contes depuis l’enfance et passionnée par le théâtre, elle suit en 2014 les cours d’initiation de l’école Internationale Jacques Lecoq et intègre le Labo de la Maison du conte de Chevilly-la-rue en 2015.

 

En 2016, la compagnie du Cercle / Abbi Patrix lui propose un accompagnement artistique et structurel d’un an, « Une aventure singulière » soutenue par la DGCA, ce qui lui ouvrira les portes de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon pour une résidence d’écriture.

Depuis 2015, le Nombril du Monde, sous la direction de Yannick Jaulin, lui

BIOGRAPHIE

"Celle qui ne savait plus rêver"
"Celle qui ne savait plus rêver"

Théâtre des Carmes - André Benedetto © WeGo Prod

press to zoom
Festival Arabesques à Montpellier
Festival Arabesques à Montpellier

© Luc Jennepin

press to zoom
Printemps de Bourges
Printemps de Bourges

© Jean-Yves Dana

press to zoom
Festival Grande Marée à Brest
Festival Grande Marée à Brest
press to zoom
Olympia - Paris
Olympia - Paris

En première partie d'Aldebert -Enfantillages 2 © Marie Z

press to zoom
Portrait
Portrait

© Sidonie Deschamps

press to zoom
"Celle qui ne savait plus rêver"
"Celle qui ne savait plus rêver"

Théâtre des Carmes - André Bénedetto © WeGo Prod

press to zoom
Festival Arabesques à Montpellier
Festival Arabesques à Montpellier

© Luc Jennepin

press to zoom
Festival Interculturel de Montréal
Festival Interculturel de Montréal

© Christiane Olivier

press to zoom

«La parole symbolique, c’est une façon de m’ancrer plus profondément dans le réel afin de comprendre la société d’aujourd’hui.»

RÉSIDENCES et ACCOMPAGNEMENTS SOUTENUS PAR LA DGCA

Janvier 2018 :  Résidence avec le Nombril du monde / Yannick Jaulin : "Plateaux Neufs, Conteurs à bord".

Mai 2017 : Résidence d'écriture avec la Cie du Cercle / Abbi Patrix : "Une aventure singulière" à La Chartreuse, Villeneuve-lez-Avignon.

2016-2017 : Compagnonnage avec la Cie du Cercle / Abbi Patrix : "Une aventure singulière".

Juin 2015 : Résidence avec le Nombril du monde / Yannick Jaulin : "Les Instants d'Eden".

PARCOURS D'APPRENTISSAGE ARTISTIQUE

2017-2019 : Ecole Noire avec Myriam Pellicane

2015-2017 : Membre du Labo#4 de la Maison du conte, Chevilly-la-rue.

2013-2014 : Formation d’initiation de l’école internationale de théâtre Jacques Lecoq.

Depuis 2013 : Formation individuelle au conte traditionnel auprès de Jihad Darwiche.

DU CONTE A L'OLYMPIA !

Image / Montage : Sebastien R

Médaillée de Bronze aux 8ème Jeux de la Francophonie

Pays d'accueil : Côte d'Ivoire

Date : Juillet 2017 

Participants : 4000 

Pays représentés : 80 

Disciplines artistiques : Conte, chanson, danse, photographie, sculpture, littérature, jonglage,...

Disciplines sportives : basket, athlétisme, judo, football,...

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/3

La compétition "Conte et Conteurs" a rassemblé 20 conteurs de 20 pays différents. Elle s'est déroulée au Palais de la Culture de Treichville à Abidjan du 22 au 27 juillet 2017. A l'issue du concours, la France, représentée par Najoua Darwiche, a remporté la médaille de Bronze.

apporte son soutien grâce à plusieurs dispositifs d’accompagnements professionnels : « Les Instants d’Eden », accompagnement à l’écriture, et« Plateaux Neufs, conteurs à bord », résidence de création au plateau en partenariat avec le théâtre de Bressuire-Scènes de Territoire, le théâtre de Gascogne à Mont-de-Marsan et la Scène Nationale d’Aubusson.

 

En juillet 2017, l’Organisation Internationale de la francophonie la sélectionne pour représenter la France aux 8ème Jeux de la Francophonie organisés à Abidjan lors du concours « Conte et conteurs » et elle remporte la médaille de bronze.

 

Toutes ces nouvelles expériences vont l’aider à définir sa quête artistique et à créer son premier spectacle au plateau «Celle qui ne savait plus rêver», autofiction sur la construction intime et le questionnement de l’identité, avec pour socle de travail : la recherche du mélange entre conte traditionnel et écriture contemporaine.

EDITION

Elle publie à l’automne 2017 son premier album jeunesse: « Poussin et le porte-monnaie » aux Editions Didier Jeunesse et remporte le prix départemental de littérature jeunesse de Haute Vienne en juin 2019.

 

RADIO et PODCAST
A l’automne 2020, elle crée une émission radiophonique chez radio Prun’ (radio associative nantaise) : « Héroïnes », une mensuelle qui plonge les auditeurs dans des histoires de femmes.

 

LE LAPIN BLANC

Installée à Nantes depuis 2017, elle co-fonde l'association le Lapin Blanc dans le but de développer le conte et les arts de la parole sur son nouveau territoire à travers la diffusion de spectacles, le développement d’actions culturelles et l’organisation de deux festivals de conte et récits de vie sur la métropole nantaise (« Les Sessions Secrètes du Lapin Blanc », en septembre 2020 et « Conte Iz Not Dead », 1ère édition en septembre 2021).